Safari se charge de votre anonymat lorsque vous naviguez sur internet 

Depuis quelques années, Apple mise sur la confidentialité de nos données sur internet. A une époque où nos données sont systématiquement collectées afin de nous proposer des publicités ciblées, Apple veut se démarquer des géants d’internet comme Google et facebook notamment. 

Ces derniers gagnent des milliards en proposant presque exclusivement des produits “gratuits”. La face cachée de cette gratuité réside simplement dans le fait que nos données valent des fortunes quand elles sont revendues à des annonceurs publicitaires. 

Apple travaille dans une optique différente. Le chiffre d’affaire de l’entreprise ne provient pas de publicité ou de données collectées mais uniquement de la vente de matériel et de services payants.

Depuis l’arrivée de Safari 14, à l’automne 2020, Apple a renforcé la confidentialité des utilisateurs lorsqu’ils naviguent sur internet. 

Il vous est surement déjà arrivé de voir un message parlant de “traqueurs” bloqués. Les traqueurs sont des “programmes” informatiques qui suivent votre navigation sur internet afin de connaitre vos habitudes, vos gouts et de vous profiler afin de fournir des informations personnelles dans un but publicitaire entre autre. 

Lorsque vous accèdez à certains sites internet à l’aide de Safari 14, ce dernier bloque systématiquement tous les traqueurs présents sur la page. Vous êtes donc anonyme pendant votre navigation et serez moins soumis à une collecte de données personnelles et donc moins de publicité ciblée. Il est possible de visualiser quel traqueur est bloqué par Safari depuis la barre de menus (à gauche de la barre d’adresse). 

Evidemment, ce système empêche la collecte de données et déplait fortement aux entreprises vivant de la publicité.

Depuis le menu Safari (en haut à gauche de votre écran), il est possible d’obtenir un rapport de confidentialité afin de connaitre quel site vous suit le plus mais a été bloqué par Safari. 

Cette nouveauté bienvenue me pousse une nouvelle fois à encourager les utilisateurs à naviguer sur internet depuis Safari, plutôt qu’avec Firefox ou Google Chrome. Sans oublier que Safari utilise la même logique et le même vocabulaire que les autres applications Apple ce qui facilite la prise en main de vos appareils.